SFR Presse
Sud Ouest
8 mars 2019

La lutte libertaire d’un village andalou

Benjamin Ferret, envoyé spécial,b.ferret@sudouest.fr,Demain : Bientôt la fin d’une anarchie ?

4 min

Benjamin Ferret, envoyé spécial,b.ferret@sudouest.fr,Demain : Bientôt la fin d’une anarchie ?
Benjamin Ferret, envoyé spécial,b.ferret@sudouest.fr,Demain : Bientôt la fin d’une anarchie ?

Portés depuis 1979 par leur maire, Juan Manuel Sanchez Gordillo, ces paysans sans terre ont mené trois décennies de lutte afin d’obtenir des surfaces à cultiver et exploiter en coopérative Marinaleda avait un nom avant d’acquérir une âme. Cette minuscule parcelle d’Andalousie – dans un triangle, dont les pointes seraient Séville, Cordoue et Malaga – est une « utopie vers la paix », comme l’indique

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :