SFR Presse
La Dépêche du Midi
1 juillet 2020

Benjamin Biolay, l’amour à toute vitesse

Propos recueillis par Jean-Marc Le Scouarnec

2 min

Propos recueillis par  Jean-Marc Le Scouarnec
Propos recueillis par Jean-Marc Le Scouarnec

Son « Grand Prix », Benjamin Biolay l’aime particulièrement, au point de se démultiplier pour en parler, ravi de partager cet élan vers la beauté – des êtres et des sentiments – dans un monde qui respire enfin à nouveau. « Grand Prix » évoque évidemment le film de John Frankenheimer (1966), dont la musique était signée Maurice Jarre… Ce n’est certes pas un chef-d’œuvre mais le générique est une

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :