SFR Presse
Corse Matin
30 septembre 2018

Une colonne en granit d’Algajola pour Napoléon

VÉRONIQUE EMMANUELLI,vemmanuelli@corsematin.com

3 min

VÉRONIQUE EMMANUELLI,vemmanuelli@corsematin.com
VÉRONIQUE EMMANUELLI,vemmanuelli@corsematin.com

Une suprématie perdue au profit de l’Île-Rousse lors des siècles passés. Une empreinte dans la mémoire défensive de la Balagne atténuée par l’éclat de Calvi. Algajola occupe sans cesse le rôle d’éternelle seconde. Pourtant, à l’origine, les Génois voient les choses autrement. "En 1530 débute la construction d’un château prévu pour être le siège du gouverneur de la Balagne", observe Michel Tercé da

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :