SFR Presse
La Croix
5 octobre 2018

Nous sommes tous des Bisounours

Bruno Frappat

4 min

Bruno Frappat
Bruno Frappat

Sentiments « On ne fait pas de bonne littérature avec des bons sentiments. » Le diktat gidien s’impose depuis des décennies. Pas seulement à la littérature où les mauvais sentiments, du coup, surabondent jusqu’à la nausée mais aussi à tous les autres arts et à la vie politique. Il en résulte un interdit fondé sur une sorte de machiavélisme à la petite semaine. Il envahit les discours et les événem

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :