SFR Presse
L'Indépendant
17 juillet 2018

Une ex-ministre défend un second référendum

1 min

La cheffe du gouvernement britannique Theresa May affrontait hier à la fois les foudres des europhiles, une ex-ministre plaidant pour un second référendum sur le Brexit, et celle des eurosceptiques, prêts à la défier à la Chambre des Communes lors d’un vote sur la question des douanes. L’ancienne ministre de l’Education Justine Greening, qui avait soutenu le maintien dans l’UE, a réclamé un secon

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :