SFR Presse
Le Figaro
24 septembre 2018

Refuser la priorité à un piéton coûte cher

Philippe Doucet

2 min

Le non-respect de la priorité due à un piéton est désormais puni d’une perte de six points (au lieu de quatre). Et elle peut être constatée par vidéoverbalisation. En cas de verbalisation estimée excessive, l’automobiliste et le motocycliste ne sont pas complètement sans défense. 1Il faut tout d’abord savoir quels sont les usagers de la route assimilés à des piétons. On pense naturellement aux

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :