SFR Presse
Elle
14 juin 2019

UN WEEK-END A SUFFI POUR RAVIVER UN AMOUR DE JEUNESSE

PROPOS RECUEILLIS PAR VIOLETTE ROSTANG ILLUSTRATION STÉPHANE MANEL

5 min

1 like

PROPOS RECUEILLIS PAR VIOLETTE ROSTANG ILLUSTRATION STÉPHANE MANEL
PROPOS RECUEILLIS PAR VIOLETTE ROSTANG ILLUSTRATION STÉPHANE MANEL

APRÈS DES ANNÉES DE « JE T’AIME, MOI NON PLUS », MARIE PENSAIT EN AVOIR FINI AVEC SON PREMIER GRAND AMOUR, JUSQU’À CE QU’ELLE LE RECROISE, VINGT ANS PLUS TARD… Il m’aura fallu vingt ans pour que Simon sorte de ma tête. Vingt ans pour être désenvoûtée, pour que notre relation entremêlée de « Je t’aime, moi non plus » se consume, définitivement. Peutêtre parce qu’il fut ma première passion, tumultue

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :

Sur le même thème