SFR Presse
Sud Ouest
12 mars 2019

PRODUCTION IKÉJIMÉ À ROYAN

PHILIPPE BAROUX

1 min

PHILIPPE BAROUX
PHILIPPE BAROUX

« 50 % de mon travail consiste à pêcher, et les 50 % restants à prendre soin de mes captures », aime à dire Sandrine Thomas, qui depuis deux ans, avec son compagnon, Erik Deu, débarque au port de pêche de Royan du poisson abattu selon la technique de l’ikéjimé, tout droit venue du Japon. Le « Goëlo », petit catamaran de pêche de moins de 12 mètres, a été le premier à l’introduire en Charente-Marit

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :

Sur le même thème