SFR Presse
L'Indépendant
8 décembre 2018

Jonathann Daval craque,

2 min

Spectaculaire coup de théâtre au tribunal de Besançon : Jonathann Daval qui accusait depuis plusieurs mois sa belle-famille, a craqué hier, confronté à sa belle-mère, et avoué de nouveau, en sanglots, qu’il était bien le meurtrier de son épouse Alexia. « Monsieur Daval s’est réfugié dans son déni pour, au bout d’une heure et quart, une heure vingt de confrontation, s’effondrer en sanglots et avou

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :