SFR Presse
La Provence
25 juin 2019

La créatrice du site féministe "Paye ta shneck" jette l’éponge

Delphine TANGUY,dtanguy@laprovence-presse.fr

2 min

Delphine TANGUY,dtanguy@laprovence-presse.fr
Delphine TANGUY,dtanguy@laprovence-presse.fr

Elle l’a livré à 5 h, dimanche matin sur Facebook : le Tumblr "Paye ta shnek" (PTS), c’est fini. La graphiste marseillaise Anaïs Bourdet, suivie par une communauté de 225 000 personnes, jette l’éponge après sept ans passés à récolter les témoignages de femmes victimes d’agressions sexistes et/ou sexuelle. "Je n’en peux plus. Je n’y arrive plus. Je n’arrive plus à lire vos témoignages et à les digé

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :