SFR Presse
L'Express
8 avril 2020

Perdu en quarantaine au milieu de la Chine

STÉPHANE GÉRARD

3 min

Depuis la fenêtre du huitième étage du Novotel de Zhengzhou, par un temps gris et venteux, j’observe des ouvriers en train de planter des conifères au bord d’une autoroute. C’est dans cette ville de 5 millions d’habitants, dans le centre de la Chine, que la centaine de passagers du vol CA980 Bangkok-Pékin, dont je fais partie, est contrainte d’observer une quarantaine de 14 jours. La mesure était

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :