SFR Presse
Le Figaro
3 octobre 2018

Irak : les défis d’Abdel Mahdi, le nouveau premier ministre

L’ancien opposant exilé en France devra contrer l’Iran, garder les États-Unis à distance et répondre aux attentes sociales.

Georges Malbrunot

3 min

Georges Malbrunot
Georges Malbrunot

MOYEN-ORIENT La troïka du pouvoir est enfin en place. Après plus de quatre mois de tractations entre les formations politiques, vainqueurs des élections législatives de mai, l’Irak s’est doté d’un nouveau président de la République (kurde), qui a nommé un premier ministre (chiite), après que le Parlement a élu son président (sunnite). Détenteur des principaux pouvoirs, en vertu de la Constitution

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :