SFR Presse

Quand les colis alimentaires ne profitent pas aux plus démunis

JÉRÔME TALPIN,jtalpin@jir.fr

3 min

JÉRÔME TALPIN,jtalpin@jir.fr
JÉRÔME TALPIN,jtalpin@jir.fr

AIDE D'URGENCE. Entre crise sanitaire et futur scrutin municipal, certaines communes ont été peu regardantes sur les critères sociaux au moment de distribuer des colis alimentaires. On devine pourquoi. Résultat : les réserves pour l’aide d’urgence risquent d’être épuisées fin juillet. L’État vient de lancer un rappel à l’ordre : ces colis sont réservés aux personnes en situation de rupture. "C ’es

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :