SFR Presse
Le Figaro
5 décembre 2019

Macron face aux rêves et aux pièges de l’ouverture à la Russie

Laure Mandeville

2 min

1 like

Comme tant de présidents avant lui, Emmanuel Macron a décidé de tendre la main à la Russie, au nom du « temps long » et de nos « intérêts stratégiques ». Notre président a même appelé l’« État profond » - comprendre nos diplomates et nos services - à aller au-delà de ses instincts et à soutenir l’ouverture qu’il mène vers un Vladimir Poutine désireux de sortir de l’isolement des sanctions. En éc

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :