SFR Presse
Le Figaro
13 août 2019

TUI souffre de l’immobilisation du 737 Max

Le leader mondial des voyages se dit bien positionné pour une éventuelle consolidation de l’industrie.

Mathilde Visseyrias

2 min

Mathilde Visseyrias
Mathilde Visseyrias

TOURISME L’interdiction de voler du Boeing 737 Max, après deux crashs meurtriers en mars et en octobre, a lourdement impacté les résultats de TUI. Obligé de bouleverser en catastrophe sa flotte d’avions moyen-courrier, le voyagiste allemand, leader mondial de sa catégorie, a accusé une chute de 84,6 %, à 21,7 millions d’euros de son bénéfice net au troisième trimestre de l’exercice 2018-2019. Les

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :