SFR Presse

Zuma se défend d'être corrompu et crie à la machination

3 min

AFRIQUE DU SUD. L'ex-président sud-africain Jacob Zuma s'est farouchement défendu hier devant une commission anticorruption de toutes les accusations de pillage des ressources de l'Etat qui lui sont reprochées en criant à la "calomnie" et à la "conspiration". "On m'a calomnié, on m'a présenté comme le roi des corrompus", a dénoncé M. Zuma devant la commission, lors d'un monologue de près de trois

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :