SFR Presse
Le Parisien
15 octobre 2019

Societe

Ch.B

1 min

Pas d’objectifs chiffrés La lettre de mission fixée par le gouvernement aux grandes écoles est claire : elles ont cinq ans pour ouvrir davantage leurs portes. Mais pas question de fixer le moindre chiffre, qui permettrait de dire, à l’horizon 2024, si le contrat est rempli ou pas. « L’objectif, c’est que le taux de boursiers dans les grandes écoles soit le même que dans l’enseignement supérieur »,

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :