SFR Presse
Libération
29 juin 2018

Philippe de Villiers, le fou de Jupiter

Retiré de la politique active sur ses terres du Puy du Fou, le Vendéen raconte une proximité inattendue avec Macron, à qui tout aurait dû l’opposer.

4 min

Tout a été dit ou presque sur le si brocardé Philippe de Villiers. On est passé du jeune et bouillant sous-préfet qui démissionne pour ne pas avoir à servir le pouvoir socialiste, et surtout pour se consacrer au Puy du Fou, au candidat à la présidentielle sous les couleurs du Mouvement pour la France, le parti souverainiste qu’il a créé. Tout a été écrit sur le pourfendeur des traités européens et

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :