SFR Presse
Libération
20 juillet 2019

Christopher Anderson : «La photo m’a permis de devenir quelqu’un d’autre»

«Libération» a rencontré le photographe aux multiples vies, qui vient de boucler, avec «Cop», un saisissant triptyque documentaire de portraits en gros plan.

6 min

Né canadien mais devenu français, élevé dans une famille ultrareligieuse au Texas mais installé depuis peu à Paris, après New York ou Barcelone, Christopher Anderson excelle à décomposer son existence en une multitude de vies réinventées. Et ce à la manière dont sa trajectoire de photographe autodidacte sous pavillon Magnum a pu aussi se reformuler sans cesse, des zones de conflit et d’hypertensio

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :