SFR Presse
Le Figaro
1 octobre 2019

Face aux accusations d’opacité, le gouvernement promet la « transparence »

Marcelo Wesfreid

2 min

ÉVITER la psychose. Corriger le tir après une série de messages contradictoires. Rattraper le temps perdu. Alors que pas moins de six membres du gouvernement, dont le premier ministre lui-même, se sont rendus tour à tour à Rouen, l’exécutif tente de reprendre la main dans sa communication de crise. Avec un mot d’ordre, répété en boucle : priorité à la « transparence ». À l’Assemblée nationale, le

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :