SFR Presse
Libération
1 octobre 2019

Rouen : de la suspicion dans l’air

Entre rumeurs, communication officielle flottante et odeurs nauséabondes persistantes, l’ambiance ne cesse de se tendre depuis l’incendie de l’usine Lubrizol. Des centaines de personnes ont manifesté leur inquiétude mardi soir devant la préfecture.

8 min

1 like

Des centaines de manifestants en colère devant la préfecture de Rouen. Un Premier ministre qui promet devant l’Assemblée nationale la transparence totale. Un préfet mis en cause pour sa mauvaise communication qui essaie tant bien que mal de rassurer la population. Depuis jeudi, l’atmosphère ne cesse de s’échauffer sur les conséquences de l’incendie de l’usine Lubrizol à Rouen, en Seine-Maritime. E

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :