SFR Presse
Nice Matin
14 novembre 2018

Sort spécial pour Adami

1 min

Lors de sa première visite dans le musée, au lendemain du drame, Silvia Brunetti était claire : même si elles se trouvaient au premier étage, les œuvres de Valério Adami risquaient de souffrir de l’humidité. Avant de les renvoyer à l’artiste, au terme de l’exposition temporaire, une vérification de leur état s’imposait. Aussi un (grand) restaurateur, Antonio Rava, spécialisé dans l’art contemporai

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :