SFR Presse
Le Figaro
2 décembre 2019

« Le Prince Igor » presque sur des roulettes russes

CHRONIQUE  L’œuvre de Borodine, qui n’avait pas été donnée à l’Opéra Bastille depuis 1969, régale par sa musique. Pas par sa mise en scène.

Christian Merlin

2 min

Il était temps ! L’Opéra national de Paris n’avait pas présenté Le Prince Igor de Borodine depuis 1969. Et encore, il s’agissait alors d’une tournée du Bolchoï et non d’une production maison. Il n’est donc pas abusif de parler d’entrée au répertoire : merci ! Il est vrai que cette magnifique partition pose des problèmes musicologiques pires encore que Boris Godounov, avec toutes ses éditions. Boro

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :