SFR Presse
Corse Matin
27 septembre 2019

En 2003, il dit non à l’envoi de troupes françaises en Irak

2 min

Lié durant des décennies par de solides amitiés avec des dirigeants du monde arabe, Jacques Chirac restera comme le président français qui, en 2003, a refusé de participer à la guerre en Irak voulue par les États-Unis. En février 2003, Hans Blix, responsable des inspecteurs de l’Onu, remet son nouveau rapport sur les armes de destructions massives en Irak et préconise de nouvelles inspections. Au

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :