SFR Presse
La Croix
18 décembre 2018

Promesse

Dominique Greiner

1 min

Dans son message pour la 52e Journée mondiale de prière pour la paix publié mardi, le pape François met la « politique » à l’honneur. Du moins la « bonne politique ». La précision laisse entendre qu’il y a aussi de mauvaises manières de conduire les affaires publiques. Il arrive en effet que la politique ne soit plus vécue comme un service à la collectivité par ceux qui l’exercent. C’est le cas q

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :