SFR Presse
Sciences et Avenir
25 septembre 2019

Les pourrissoirs médiévaux, rites funéraires méconnus

4 min

Ces caveaux spécialement aménagés permettaient une décomposition rapide des corps à proximité immédiate de l'église. À Saint-Émilion, des archéologues tentent de comprendre comment se pratiquait ce mode d'inhumation inédit. La mort a aussi ses modes. En France, il est désormais possible d'inhumer les cendres des défunts en pleine nature, dans des forêts cinéraires, à l'instar du bois d'Arbas (Haut

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :