SFR Presse
Le Figaro
9 août 2019

Monstres & Cie du Conservatoire d’anatomie

Valérie Duponchelle

1 min

DISSÉQUER la beauté, disséquer le vivant, disséquer l’invisible, cela tient de la curiosité, de l’interdit, du monstrueux, du fascinant. Inévitablement, l’exposition « Cabinets de curiosités » ne pouvait faire l’impasse sur le Conservatoire d’anatomie de la faculté de médecine de l’université de Montpellier. Ce fonds, réuni avec celui de la faculté de médecine de ­Paris-V Descartes, forme un ensem

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :