SFR Presse
L'Express
8 avril 2020

En Chine, le désir de luxe reste intact

SÉBASTIEN POMMIER

2 min

Ils ne sont pas restés déserts bien longtemps : depuis la mi-mars, plus des trois quarts des gigantesques centres commerciaux de Pékin ou Shanghai ont rouvert leurs portes. Une chance pour le secteur du luxe, qui compte bien se refaire une santé. Après une période de privation, les consommateurs chinois entament leur « revenge spending », leurs « dépenses de vengeance ». Et, pour remplir les vitri

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :