SFR Presse
Libération
17 septembre 2019

Contre «Le juge n’est là que pour dire le droit»

Le constitutionnaliste Olivier Duhamel regrette une décision qui peut donner raison à ceux qui accusent les juges d’avoir des motivations politiques.

1 min

1 like

«Un juge n’a pas à exprimer une opinion politique sur l’état de la relation entre le président de la République et le peuple. Au lieu de prononcer une relaxe avec une justification provocatrice, il aurait très bien pu donner une peine de principe. Si on se place purement du côté du droit, l’infraction étant constituée, relaxer n’est pas justifié. Il ne faut pas oublier que le juge n’est là que pou

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :