SFR Presse
Var Matin
24 mars 2019

En bref

2 min

A Budapest, Sarkozy prend la défense d'Orban Nicolas Sarkozy a pris hier à Budapest la défense de son « ami » Viktor Orban et plaidé pour le « rassemblement » et le « compromis » au sein de l'Union européenne, alors que le Fidesz, parti du Premier ministre hongrois, a été suspendu mercredi par le Parti populaire européen (PPE). « La Hongrie, c'est le pays de mon père. C'est un grand pays. Un peupl

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :