SFR Presse
Sud Ouest Dimanche
3 novembre 2019

Benjamin Bernheim, voix d’or

1 min

Classique. Le premier récital du ténor français Benjamin Bernheim est un véritable feu d’artifice d’airs sublimes révélant une voix exceptionnelle : ronde, chaude, libre et extrêmement puissante. Les grandes pages lyriques soulignent tous les potentiels d’une voix et sa capacité à toucher le cœur. « Pourquoi me réveiller » du « Werther » de Massenet secoue l’épine dorsale. Un extrait de « Lucia di

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :