SFR Presse
Le Figaro
2 novembre 2018

Atatürk, entre réforme et autoritarisme

À l’occasion des 80 ans de la mort du père de la Turquie moderne, un docufiction allemand retrace son parcours. Un portrait contrasté apparaît.

Blaise De Chabalier

2 min

Blaise De Chabalier
Blaise De Chabalier

Si jamais on me confie de grandes responsabilités et un grand pouvoir, je ferai les réformes d’un coup. » Ces réflexions politiques couchées sur le papier en 1918 par Mustafa Kemal (il prendra le nom d’Atatürk, « le Père des Turcs », en 1934), alors qu’il soigne des problèmes rénaux à Karlsbad, ville balnéaire de l’empire austro-hongrois, sont éloquentes. Elles montrent la détermination de cet off

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :