SFR Presse

La colère des proches de Loïc

Le jeune homme est mort après avoir reçu plusieurs décharges de pistolet électrique actionné par un gendarme en 2013. Celui-ci n’a pas été mis en examen à la stupéfaction de la famille de la victime.

Sébastien Gignoux À La Réunion

2 min

Sébastien Gignoux À La Réunion
Sébastien Gignoux À La Réunion

Loïc Louise,étudiant réunionnais de 21 ans en pleine santé, est-il mort à cause des décharges de pistolet à impulsion électrique reçues c e soir du 2 novembre 2013 à La Ferté-Saint-Aubin (Loiret) ? Depuis bientôt six ans, la justice peine à trouver la réponse à cette question susceptible de remettre en cause l’utilisation par les forces de l’ordre de cette arme controversée. La dernièr

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :