SFR Presse
Télé 7 jours
2 septembre 2019

Que faire d’un reste de monoï ?

1 min

Les vacances sont terminées… mais pas votre flacon d’huile ! Nos astuces pour continuer à en profiter. Appliqué, à tort, comme huile bronzante (il ne protège en aucun cas des rayons UV), le monoï, mélange d’huile de coprah (pulpe de noix de coco séchée) et de fleurs de tiaré, possède bien des vertus. Il répare l’épiderme. Ses pouvoirs hydratants sont inespérés ! Très nourrissant, grâce à sa teneur

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :