SFR Presse
La Provence
1 octobre 2018

Dans le "nouveau monde" politique, le clivage droite-gauche n'a pas disparu

2 min

L’opposition entre les "progressistes" d’Emmanuel Macron et les "nationaux" qu’incarnerait Marine Le Pen, va rythmer la campagne des élections européennes de 2019. Pour autant, le traditionnel clivage droite-gauche n’a pas dit son dernier mot. Pour Zaki Laïdi, directeur de recherche au centre d’études européennes de Sciences-Po, l’essor d’une confrontation entre le camp emmené par Emmanuel Macron

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :