SFR Presse
Challenges
24 octobre 2018

Le côté « Santerre » de Jean-Luc Mélenchon refait surface

1 min

Police traitée de « police politique », journalistes d’« abrutis et de menteurs », membre la Commission des comptes de campagne accusé d’être « vil et dégénéré »... Mais comment cet ancien sénateur socialiste, deux fois candidat à la présidentielle, membre respectable du Grand Orient (dont l’enseignement consiste entre autres à maîtriser ses pulsions), a-t-il pu se comporter de manière aussi odieu

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :

Sur le même thème