SFR Presse
La Provence Actu
26 septembre 2019

La pomme vauclusienne est de plus en plus biologique

Un quart de la production l'est déjà. Chez Nicolas Berger, à Althen, c'est 100 % depuis son installation en 2005

Bernard Sorbier

4 min

Bernard Sorbier
Bernard Sorbier

"À 35 degrés, le pommier s'arrête de nourrir les fruits, explique Nicolas Berger. S'il y a quelques jours dans l'été à cette température, cela n'a pas d'impact. Mais dans le cas de cette année, les ré ...

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :