SFR Presse
Le Journal du Dimanche
28 octobre 2018

Trois sœurs

PIERRE-LAURENT MAZARS

1 min

PIERRE-LAURENT MAZARS
PIERRE-LAURENT MAZARS

Elles étaient trois, comme dans Tchekhov. Les sœurs Jacob, futures Madeleine Jampolsky, Denise Vernay et Simone Veil, étaient « inséparables », selon le titre choisi par l’historienne Dominique Missika, qui fut l’amie des deux dernières. En avril et juillet 1944, Madeleine, dite « Milou », et Simone sont déportées avec leur mère, Yvonne, parce que juives, à Auschwitz puis à Bergen-Belsen, et Denis

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :

Sur le même thème