SFR Presse
Le Parisien
29 novembre 2018

Neymar était bien prêt

Sept jours après sa blessure avec le Brésil et au moment où on se demandait s’il pourrait tenir sa place, l’attaquant parisien a été à la hauteur.

Frédéric Gouaillard

2 min

Frédéric Gouaillard
Frédéric Gouaillard

à voir Neymar faire la misère à Joe Gomez, son garde-chiourme, sur son côté gauche, on pouvait légitimement se questionner sur la réalité de l’élongation contractée par le Brésilien huit jours auparavant face au Cameroun. Ou alors il faut que le numéro 10 du PSG se blesse plus souvent à l’adducteur droit. Car ce qu’on a vu hier soir en première période face à Liverpool nous a rappelé le Neymar de

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :