SFR Presse

Le RN à nouveau dans le viseur

1 min

Le Parlement européen veut que l’enquête visant les assistants du Rassemblement national (RN) soit étendue aux frais généraux du parti de Marine Le Pen. Une note a été rédigée en ce sens par Antoine et Patrick Maisonneuve, avocats de l’Assemblée de Strasbourg. Chaque député dispose d’une somme fixe, de 4513 euros par mois en 2018, pour couvrir ses dépenses de logement, de restaurant ou de fournitu

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :