SFR Presse
L'Indépendant
29 octobre 2019

Assises : le cousin « commanditaire » présumé charge… son beau-père

Laure Moysset

3 min

Laure Moysset
Laure Moysset

Je tiens à garder le silence ». Dès la reprise du procès hier, le ton de l’omerta a été donné dans le box. Si deux des mis en cause continuent de désigner Antoine Amador, un cousin des victimes issu de la communauté gitane, comme « le commanditaire » de cette expédition criminelle, trois autres ont soudain perdu la mémoire. Ils ne le connaissent pas. Ne l’ont aperçu nulle part. Et il ne leur a jam

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :