SFR Presse
La Provence
21 janvier 2019

À Marseille, des psys au chevet d’une ville effondrée

Delphine TANGUY

3 min

Delphine TANGUY
Delphine TANGUY

Après le drame de la rue d’Aubagne, ils se sont organisés pour aider les évacués Ce n’était la pluie. Et ce n’est pas non plus une "catastrophe naturelle, terrible mais justement, naturelle, à laquelle ont été confrontés les gens, note Evelyne Bachoc, psychanalyste à Marseille. À mes yeux, ils présentent davantage les symptômes de victimes d’attentat. C’est bien ce qu’ils ont vécu : une forme d’at

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :