SFR Presse
Libération
12 août 2019

Le pari des fidèles au parti

Il y a deux ans, la présidentielle dynamitait le paysage politique. Au PS comme chez Les Républicains, des personnalités ont fait défection pour d’autres mouvements, en particulier LREM, ou pour créer le leur. Dans les rangs éclaircis des formations historiques, des élus expliquent pourquoi ils y croient encore.

9 min

1 like

Il y a ceux qui partent et eux, ceux qui restent quand le pronostic vital de l’organisation dans laquelle ils mènent leur vie politique est engagé. Abîmés par l’exercice du pouvoir, ébranlés par le macronisme, leurs partis ne sont plus des machines à gagner - chaque élection ou presque confirmant leur chute depuis 2017 -, ni même des espaces de convergence idéologique où l’on prépare l’avenir. Leu

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :