SFR Presse
Le Figaro
25 juin 2020

Au Sénat, l’exercice de séduction de Castaner

Alors que la grogne se poursuit au sein de la police, le ministre était entendu par la commission des lois.

Christophe Cornevin

3 min

Christophe Cornevin
Christophe Cornevin

SÉCURITÉ Le maintien provisoire de la méthode dite de « l’étranglement » jusqu’à l’automne, puis les mots de soutien d’Emmanuel ­Macron ne suffisent pas à calmer la grogne policière. Mercredi encore, à Paris, des dizaines de policiers se sont donné rendez-vous à la nuit tombée sous les fenêtres de la Préfecture de police pour jeter leurs menottes au sol en signe de protestation. La même initiative

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :