SFR Presse
L'Express
22 janvier 2020

Ségolène Royal, désirs de passé

ÉRIC MANDONNET

1 min

A l’instant où elle concédait la défaite en 2007, elle avait promis aux militants, dans une formule immédiatement entrée dans la geste de la socialiste, qu’elle les conduirait « vers d’autres victoires ». Nous y voilà. Une petite phrase (« je serai prête »), le lancement d’une structure politique, et Ségolène Royal refait parler d’elle. François Mitterrand avait été « l’homme du passé » bien avant

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :