SFR Presse
Le Télégramme
12 mai 2019

No photo !

1 min

Avis aux chasseurs d’images qui ne résistent pas à l’envie de saisir une scène sur le vif : ce sera au risque de se voir exfiltrés de la médina de Marrakech. Les Marocains n’aiment en effet pas être pris en photo à leur insu, encore moins dans le sud du pays. Comme partout, il est conseillé d’établir d’abord le dialogue, avant de proposer éventuellement une séance photo. Sans argent, de préférence

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :