SFR Presse
Le Figaro
22 mars 2019

Un cadeau du président à son « ami » Nétanyahou

Philippe Gélie

3 min

DONALD TRUMP peut se montrer généreux avec ses amis quand ça l’arrange. Sa décision de reconnaître l’annexion du plateau du Golan par Israël n’a fait l’objet d’aucune délibération avec les responsables du dossier au sein de son Administration, qui l’ont découverte jeudi à la faveur du tweet présidentiel. Elle procède de sa proximité personnelle avec Benyamin Nétanyahou et de ses calculs politique

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :