SFR Presse
Le Figaro
1 août 2019

Perdriel renfloue « challenges »

Alexandre Debouté

1 min

Claude Perdriel a procédé à une augmentation de capital de 3,4 millions d’euros pour son groupe Challenges (Challenges, Sciences et Avenir, L’Histoire…), sans l’aide de Renault, pourtant actionnaire de référence depuis fin 2017 avec 40 % du capital. Cette opération fait refluer la participation du constructeur à 35 %, laissant à son propriétaire 65 % du capital, a rapporté La Correspondance d

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :