SFR Presse
L'Union
24 avril 2019

Procès en appel des vendeurs de “cannabis light”

1 min

Rappelez-vous, c’était au printemps dernier : aux quatre coins du pays s’ouvraient des boutiques surfant sur la légalité du « moins de 0,2 % de THC », la molécule contenant des psychotropes. Les produits en vente contenaient en revanche du cannabidiol (CBD), une autre molécule du cannabis, celle-là non prohibée. Vite, la riposte s’organisait au plus haut sommet de l’État. À Reims comme ailleurs, l

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :