SFR Presse
Le Figaro
25 octobre 2019

Une technologie loin d’être neutre

Malgré des progrès récents, ces logiciels présentent des biais qui posent des questions d’efficacité et d’éthique.

Lucie Ronfaut

2 min

Lucie Ronfaut
Lucie Ronfaut

LA COMMISSION nationale de l’informatique et des libertés définit la reconnaissance faciale comme une technologie permettant, à partir des traits du visage, d’authentifier ou d’identifier une personne. Elle fonctionne généralement en deux étapes. Tout d’abord, un logiciel analyse une ou des photos et vidéos d’un visage. Cette phase peut s’effectuer sur la base d’une seule image, en 2D. Sur d’autre

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :